Qu'est-ce que theTennis ?

Pas un site e-commerce ou nième comparateur de prix !

Plus d'infos sur theGoodery

a posé une question • 2 déc. 2013


a répondu à une question • 1 déc. 2013

2 
Enseignant de tennis et fondateur du site Votretennis.org
Lors d'un match de tennis, une concentration de deux types va être utilisée :
  • La concentration à court terme durant le point qui va permettre une meilleure réponse du joueur aux coups de l'adversaire
  • Une concentration à long terme durant toute la durée du match qui va être moins intensive mais permet de laisser le joueur dans le moment présent
Pour travailler la concentration à court terme, on peut réaliser un travail sur la mise en place d'une routine avant le début de chaque point : se concentrer sur son cordage comme le fait Sharapova, expirer fortement avant de se placer en position de service ou de retour, ou comme Nadal se tirer le caleçon... bref mettre en place une "porte d'entrée" dans la concentration.

Sur le terrain, faire travailler le joueur dans l'inconnu du coup à venir (en terme d'effet, de direction, partir dos au jeu et se retourner à un signal sonore) est également un bon moyen de créer une vigilance accrue.

Pour la concentration à long terme, cela peut se travailler à la fois en dehors et sur le terrain. En dehors dans a vie de tous les jours par la lecture d'un livre, le fait de rester concentrer sur une conversation ou un film, bref éviter le phénomène de zapping.

Sur le terrain en réalisant des répétitions de séries de frappe avec des consignes précise en terme de coup à produire (zone, effet, vitesse) sur des durées relativement longues. On peut également demander au joueur de jouer des matchs en 5 sets (quitte même à avoir 5 partenaires différents comme le fait Nadal ) pour s'habituer à tenir sur la distance.

Enfin, il faut bien être conscient que le mental n'est pas isolé dans le corps, il est lié à technique et au physique. Donc l'endurence mentale va aussi passer par le développement de l'endurance physique : ce n'est pas possible d'être lucide si le potentiel physique est très atteint.


a répondu à une question • 29 nov. 2013

0
Directeur sportif d'un club de tennis, fondateur de www.alacordage.com
Pour des joueurs en perfectionnement nous avons chez ALAC 2 marques qui pourront satisfaire ce niveau de jeu.
Pour débuter et se perfectionner nous avons chez SONATA plusieurs modèles aux qualités complètes pour 66 euros cordée !
"Bonny", marque asiatique qui explose dans le monde du squash propose des modèles du débutant au joueur de compétition de très bonne qualité. Visitez ces 2 marques chez www.alacordage.com, vous ne serez pas déçus, nous avons tester tous les modèles.

a répondu à une question • 29 nov. 2013

0
Mieux se connaître pour mieux performer

Pour construire une performance dans la durée il vous faut un mentale sans faille. Vous avez plusieurs fondations liés entre elles. La plus importante est votre bonne état de santé, qui conjugue votre alimentation, la gestion de votre temps, dans vos actions et vos repos. Après avoir passé cette état de fait, votre corps vous envoie des signes déclencheurs de votre état physique et psychologique. Être à l’écoute de soi est important pour gérer les futurs baisses de formes et les attitudes comportementales. Ensuite vous pourrez utiliser ses attitudes d’un point de vue positif. A des moments de doutes, votre état d’esprit change, se qui modifie vos attitudes positives en attitudes négatives. Vos attitudes de gagnant une fois repérées vous pourrez  vous aider à retrouver un bon état d’esprit. Vos attitudes contiennent votre gestuelle, vos pensées et tout se que vous avez encré de positif et négatif tout au long de vos entraînements, de vos matchs et de votre vie.

La question est comment faire pour libérer nos ambitions en match, comme à l’entraînement ?

Par conséquence les difficultés rencontré en match ne viennent pas d’un aspect technique ni physique. La seul réponse sont les messages que vous vous envoyez par apport à l’encrage d’une situation ou de votre propre vision d’une action passé. Le remède est la visualisation. Elle fonctionne par des repères de situations de match, de comportements, de réussites, de conditionnements travaillés à l’entraînement, de vie etc... La visualisation se fera mentalement, à l’aide de phrases, de sensations, d’images ou de situations. Les encrages positifs sont eux aussi un moyen de ressources. Vous les utilisez depuis longtemps. Une music, une odeur par exemple qui vous rappel une situation de votre vie ou une personne. Dans votre tennis l’automatisation de votre palettes de frappes est aussi un encrage gestuels et kinesthésique. Tout les joueurs ont le potentiel pour intégrer la visualisation et l’automatisation, tout dépend comment vous allez utiliser ces outils. Vous avez le choix de ne pas laisser le hasard de votre nature contrôler vos ambitions.

La visualisation est un outil pouvant être utilisé par tout type de personnalité. Libre à vous de trouver la plus efficace. Le moyen est simple, il vous suffit de connaître votre propre personnalité. Pour se faire je vous donne quelque outil, si vous voulez être très précis dans votre recherche et être le plus efficace possible. Pour la connaissance de votre personnalité, la Process Com est un excellent outil. Au sujet de la visualisation, la PNL sera l’outil adapté. Un autre outils peut vous être utile, c'est le concept Action Type, il fait bien la liaison entre le corps et l'esprit au service de la performance.

En conclusion je pense que le joueur professionnel ou amateur, peut avoir une marge de progression supérieur à leurs blocages. Leur objectif sera atteint si un travail de fond sur les encrages négatifs tennistique ou autre seront fait. Pour cela il faut que le joueur puisse se remettre en question et que ses objectifs de résultats ne soient pas à court thermes. 


a répondu à une question • 29 nov. 2013

2 
Mieux se connaître pour mieux performer

 L’alimentation et l’hydratation sont un des facteurs de votre bonne santé, des piliers et des alliés de vos ressource. Elles limiteront fortement les risques de crampe, de lésion musculaire et tendineux, de fracture de fatigue et de contre-performanceUne bonne santé est le facteur essentiel lié à la performance. Votre alimentation est un des leviers sur lequel vous pourrez ou pas augmenté vos performances.

Votre alimentation doit être adapté en fonction de vos différentes périodes de vie. Les différentes périodes de votre vie sportive seraient pour moi, les suivantes:

Par l’augmentation de vos efforts en entraînements et en compétions, il est nécessaire que vous planifiez et visualisiez correctement les différentes périodes. Vous aurez pour l’entraînement et la compétition à modifier votre alimentation pendant la PRÉPARATION, pendant la PERFORMANCE et pendant la RECARBURATION.

Grâce à la gestion des différentes périodes et aux différents types d’apport nutritif, vous aurez une forme physique et psychologique, qui seront adapté aux besoins que vos ambitions sollicites.

Les apports contribuant sont : Une bonne hydratation, régulière et qualitative. Les protéines ont comme action aussi de favoriser les micro cicatrisation. Les glucides ont plusieurs actions. Dans des formes différentes, elles sont utilisés, avant, pendant et après l’effort. Les acides gras ont un rôle en énergie, privilégier les acides gras essentiels.Les minéraux vous seront utile pour des efforts d’endurance. les vitamines et les oligoélément sont un facteur énergisant.

En conclusion, l’alimentation  est une des bases fondatrice de votre développement. Une bonne santé est lié à la faculté d'anticiper vos actions et de les quantifier. Elle libérera votre potentiel physique, psychologique et sera un atout et un allié  sur vos choix stratégiques et tactiques.

 


a posé une question • 29 nov. 2013


a posé une question • 28 nov. 2013


a posé une question • 28 nov. 2013


a répondu à une question • 28 nov. 2013

0
Je joue au tennis depuis l'âge de 4 ans. Je me suis entraîné dans plusieurs clubs à Barcelone et mon meilleure classement a été 2200ème espagnol.

Il existe 3 catégories de tournois internationaux, hormis les Grands Chelem.

Il y a 9 masters 1000 dans le monde qui offrent 1000 points au vainqueur :

  • Madrid
  • Rome
  • Monte-Carlo
  • Montréal
  • Paris-Bercy
  • Shanghai
  • Cincinnati
  • Indian Wells
  • Miami

Les 11 ATP Word Tour 500 offrent 500 points au vainqueur du tournoi. 

Et enfin plus de 40 tournois ATP World Tour 250 offrent 250 points aux vainqueurs.

Pour établir le classement ATP Tennis, on comptabilise les points des joueurs pendant 52 semaines. Ce classement sert notamment à établir les têtes de série au début de chaque tournoi de tennis. A la fin de l'année, les 8 meilleurs joueurs de tennis du monde sont qualifiés pour le Masters des masters. 

Cette saison 2013, c'est le serbe Novak Djokovic qui l'a emporté au Barclays ATP World Tour Finals à Londres face à Rafael Nadal. 


a répondu à une question • 28 nov. 2013

3 
Je joue au tennis depuis l'âge de 4 ans. Je me suis entraîné dans plusieurs clubs à Barcelone et mon meilleure classement a été 2200ème espagnol.
Lors des grands tournois de la saison, les Wild Card sont distribués à des joueurs qui reviennent de blessures graves et qui ont perdu beaucoup de places au classement mondial. De même, il y a distribution de ces "invitations" quand les organisateurs du tournoi jugent que le joueur va créer un phénomène médiatique autour de lui, c'est comme un pari qu'ils réalisent en espérant qu'il draine un large public lors de ses matchs. 

Il y a 4 grands chelem par saison (Open d'Australie, US Open, Roland Garros et Wimbledon) ce qui permet aux différentes fédérations nationales de passer des accords entre elles afin de bénéficier les joueurs de chaque pays (Australie, EU, France et RU). C'est-à-dire que pour l'US Open par exemple, les organisateurs donneront un Wild Card à un joueur français et vice-versa lors de Roland Garros. C'est un échange de bons procédés !

Ceci dit, c'est pas les jaloux qui manquent lorsque les distributions sont dévoilées. Il faut savoir que les gains après une défaite en Wild Card (1er tour) peuvent tourner autour de 15 000 à 25 000 euros pour le simple fait d'avoir participé au tournoi. Il faut espérer tomber sur un bon tableau et amasser le plus d'argent car ce n'est pas tous les jours qu'on vous octroie ce genre de privilège. 


a répondu à une question • 28 nov. 2013

1 
Blogueur, rédacteur, tennisman amateur

Pure head

 

La Head Youtek IG Extreme MP est sensée être une raquette dans la lignée des Pure drive.

Un profil plutôt épais, un poids raisonnable, une rigidité élevée… C’est vrai que dans ses spécificités, ce cadre rappelle furieusement le best seller de Babolat.

Pourtant, à la prise en main la Head semble plus maniable moins massive. Dans le jeu, le comportement s’avère là aussi différent.

Dès les premières frappes on sent la Youtek moins nerveuse que son aînée. Pour les feignasses qui, comme moi ne jouent parfois qu’avec le bras, il peut être délicat de faire avancer la balle. Par contre quand on est bien placé et que l’on joue bien relâché, on arrive à placer ce que l’on veut quasiment ou l’on veut.

 La suite de l'article sur Tennis tribune


a posé une question • 28 nov. 2013


a posé une question • 28 nov. 2013


a posé une question • 28 nov. 2013


a répondu à une question • 28 nov. 2013

1 
coach privé au sets club de Champigny
Les grands clubs de Paris sont :

Le TC Paris, le plus en vogue actuellement, proche du gymnase Pierre de Coubertin.

Le Stade Français qui a deux sites: dans les sous sols du parc des princes et au parc de la faisanderie à marne la coquette, banlieue ouest de paris.

Le Racing Lagardère qui s'appelait autrefois le Racing Club de Paris (qui est actuellement un club du 17ème arrondissement) qui se trouve à la croix catalan au bois de Bologne.

Le Paris Jean-Bouin à proximité du temple de la terre battue, Roland Garros... club où se déroulaient à une certaine époque les qualifications du grand chelem français.

A noter que ces clubs sont très proches géographiquement les uns des autres, comme le stade français avec le TCP et d'autres clubs moins importants comme le TC16 et l'APSAP VP.

Cependant ces clubs restent peu accessibles et se gardent le droit de trier sur le volet leurs adhérents...



a posé une question • 27 nov. 2013


a répondu à une question • 27 nov. 2013

1 
Enseignant de tennis. Fondateur de Free-tennis.com
La question est de savoir si le fait de vous exprimer dans votre tête ou verbalement à voix haute, va vous pénaliser ou au contraire vous encourager.
Dans le prolongement du discours de T. Galleway, se parler soi-même équivaut à recevoir les conseils ou les encouragements d'une personne extérieure (le "Moi" parle au "Je"). Est-ce que cela va polluer votre esprit ou au contraire stabiliser votre concentration ? 
Pour ma part j'estime que le fait de ne pas se parler est une marque de sérénité. Peu de joueur pro se parlent à eux-mêmes. Ils sont dans un état de neutralité qui leur permet d'exprimer leur potentiel tennistique au maximum, sans parasitage. L'autocritique ou les réglages se feront lors de l'après match seul ou avec le coach.
Si vous avez confiance dans votre gestuelle, vous n'avez pas besoin de vous parler systématiquement.
Retrouvez les newsletters de free-tennis :                  http://free-tennis.com/service-voir-les-yeux-fermes/

 

a posé une question • 27 nov. 2013


a posé une question • 27 nov. 2013


a répondu à une question • 27 nov. 2013

1 
Blogueur, rédacteur, tennisman amateur
Retrouvez les bons plans les bons liens ici /

http://www.tennistribune.fr/4-categorie-12538749.html